· 

Comment combler les besoins en énergie d'un cheval de compétition - Article Purina

         Les chevaux de concours n'ont pas les même besoins énergétiques que les chevaux de loisir. Il est donc important de bien comprendre ce qui influence la performance optimal de votre partenaire équestre afin de pouvoir l'alimenter le mieux possible lors de la saison des compétitions.

 

Tout d'abord, puisque le cheval de concours complet obtient son énergie de façon aérobique et anaérobique dans des proportions assez similaires, selon l’étape de la compétition (dressage, cross-country ou jumping), sa ration alimentaire devrait contenir un pourcentage élevé de gras végétal et de fibres, mais aussi une certaine quantité d’amidon, trois sources de calories fort intéressantes pour lui.

 

En effet, la fibre permet d’accumuler l’eau dans le gros intestin, ce qui aide à prévenir la déshydratation qui guette tout cheval de performance, surtout lorsqu’il travaille sur de longues distances et par temps très chaud.

 

Le gras végétal est pour sa part une excellente façon d’augmenter la teneur énergétique de la ration, sans entraîner de problèmes de tempérament ou encore de coliques ou d’autres troubles digestifs associés à une surcharge d’amidon. De plus, si la source de gras végétal présente un rapport oméga6:oméga-3 optimal (graine de lin), les systèmes immunitaire et anti-inflammatoire du cheval s’en trouveront renforcés.

 

Aussi, tel que mentionné plus tôt, lorsque le cheval utilise ses réserves de gras comme carburant, cela lui permet d’épargner ses précieuses réserves de glycogène, essentielles lorsqu’il travaille en phase anaérobique. Pour qu’il performe le mieux possible dans cette phase anaérobique, une certaine quantité d’amidon dans sa ration est essentielle, en autant que cet amidon soit de source très digestible, par exemple sous forme de moulée extrudée ou encore de grains (maïs et orge) floconnés.

 

Les moulées complètes Évolution Sport, Élite et Equilibrium Trimax sont celles qui répondent le mieux à tous ces critères importants pour le cheval de concours complet. De plus, ces deux produits apportent d’importantes quantités de vitamines et de minéraux, dont une forte teneur en antioxydants, des acides gras essentiels oméga-3 et des probiotiques. En plus d’un bon foin de qualité servi en bonne quantité et au bon moment, l’ajout d’un supplément tel Equilizer ou Optimal, au besoin, et d’électrolytes, notamment le sel, est tout ce qu’il faut pour combler les besoins de ce grand athlète qu’est le cheval de concours complet.